Une chronique dans une chronique !



Cette fois-ci je vais écrire un article plus vite que l'éclair grâce à la fonction copier-coller.

Cette chronique au sujet de mon livre est comme un amoureux qui te caresse le visage à peine les yeux ouverts au petit matin pour te remercier d’être toi. J'ai beau faire de mon mieux pour ne pas fonder ma propre confiance sur l'avis d'autrui, je crois sincèrement que c'est un beau cadeau à prendre. Je le déballe devant toi avec joie !


Maïlis Paire

Chronique Red'Active du jour : A la découverte du Complexe de la Moule!


En tant qu’écrivain et éditeur, j’aurais surtout aimé avoir le talent et la clairvoyance nécessaires pour écrire le Complexe de la moule, à défaut, l’opportunité de découvrir ce texte plus tôt afin d’avoir une chance d’en être l’éditeur. Trop fourni pour être décrit, trop dense pour être résumé, le Complexe de la Moule fourmille de conseils avisés et humbles pour mener une vie de femme saine, équilibrée et décomplexée. Sans jamais tomber dans le travers des donneurs de leçon, avec un recul assez bluffant et une simplicité conférant à l’humilité, Céline tire de nombreux enseignements des diverses affres dans lesquels elle est tombée, en montrant à la confidente qu’est chacune de ses lectrices, comment en tirer le meilleur parti pour ne pas s’apitoyer, pour ne rien regretter et faire de chaque page de sa vie une page belle et utile du livre aux mille chapitres qu’est celui de notre vie à toutes. Je pense que chaque femme est à même de se reconnaître dans cet ouvrage, en tant que femme, en tant que compagne, que mère, et dans tous les rôles que nous endossons au fur et à mesure que nous avançons dans la vie, avec une seule devise : aide-toi et le Ciel t’aidera ou plutôt, aime-toi et tu n’auras plus besoin de l’amour des autres, cela ne signifiant pas que nous devons nous passer de l’amour des autres, mais qu’il n’est plus nécessaire à notre bien-être. Il doit devenir un bonus, un allié, un soutien, un agrément ô combien important, mais pas une fin en soi. Et c’est en parvenant à cela que la vie prendra tout son sel, et que nous pourrons réellement nous ouvrir aux autres et à la vie en leur accordant toute la richesse qu’ils détiennent, voire en en profitant au sens propre. Un langage cru, parfois, mais qui parle à tous, une langue de bois jamais, car les faux-semblants, l’hypocrisie et les mensonges que l’on fait parfois à soi-même ne mènent à rien, des métaphores éclairantes, des témoignages personnels pertinents, le parcours d’une vie et le retour sur ce parcours que l’on n’attend pas chez quelqu’un d’aussi jeune. Une somme de réflexions d’une maturité déconcertante dissimulée derrière un style fantaisiste, gai, léger. Un paradoxe fond/forme qui contribue très largement à la qualité littéraire et philosophique de cet ouvrage qui, selon moi, est l’un des meilleurs ouvrages de développement personnel qu’il m’ait été donné de lire… À consommer sans modération.


93 vues1 commentaire

| retrouve-moi sur les internets |

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • LinkedIn - Black Circle

le complexe de la moule ®

©2020all right reserved